Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tunisie Tech 360

Choisir un four classique ou électrique : tout ce qu'il faut savoir

Guide achat four en Tunisie

Que serait la cuisine sans un four ? Avec le réfrigérateur et les plaques chauffantes, il fait partie des appareils et équipements incontournables. Une bonne cuisine équipée a besoin d’un four fonctionnel et pratique. Grâce à lui, on peut cuire toute sorte d’aliments, de plats, de viandes et de poissons, mais également préparer des plats sucrés et laisser libre cours à ses inspirations de pâtissier. C’est pourquoi le four est tout simplement primordial quand on veut équiper sa cuisine. Cuisiner avec un four de mauvaise qualité est impensable : les cuissons peuvent devenir un enfer, les gâteaux peuvent brûler, certains types de cuisson sont impossibles… C’est pourquoi il faut connaître certains critères avant de se lancer à corps perdu dans l’achat de cet appareil. Le four électrique est un modèle de four particulièrement pratique et très souvent de grande qualité. Il suffit d’une simple prise pour le faire marcher et ne demande pas une grande connaissance d’utilisation, contrairement aux fours à gaz.

Notre article d’achat explique comment choisir le meilleur four et éviter celui qui brûlera vos préparations. Un bon four doit durer au moins dix ans, vous devez donc en choisir un qui correspond à vos besoins en matière de cuisson. Les fours modernes peuvent comporter une foule de caractéristiques de haute technologie. Et si vous ne maîtrisez pas les bases, vous risquez de vous retrouver avec un four qui chauffe lentement ou qui cuit de manière inégale.

Afin de vous aider, voici un guide proposé par Tunisie Tech 360, où nous rassemblons quelques critères de choix importants comme le mode de cuisson, la capacité ou encore le mode de nettoyage.

Le mode de cuisson

La cuisson et donc le goût de vos plats dépendent de la manière dont chauffe l’appareil. Son mode de fonctionnement est donc un point primordial dans votre choix. Cuisson conventionnelle, avec ventilateur ou multi fonctions ? Il existe plusieurs façons dont un four peut fournir de la chaleur, et il est utile de comprendre ce qu’elles signifient pour être sûr d’obtenir l’option qui vous convient le mieux.

Les fours à convection naturelle dits traditionnels

Un four à convection naturelle fournit de la chaleur à partir de deux éléments chauffants, l’un vers le haut du four et l’autre près de la base. Il peut en résulter des points chauds et froids, et les aliments placés près du haut du four ont tendance à cuire plus rapidement que ceux placés près du bas. La cuisson traditionnelle peut parfois avoir l’avantage sur l’utilisation d’un four avec ventilateur – les gâteaux, les soufflés et les flans se défendent mieux avec seulement la chaleur du haut et du bas et tout ce qui est liquide et que vous voulez cuire lentement ne tire aucun avantage particulier de la cuisson avec ventilateur.

Ces modèles ont l’avantage de chauffer assez rapidement. Les résistances supérieures et inférieures peuvent se mettre en mode grill. Cette possibilité fait de ces fours, les appareils idéals pour rôtir de la viande.

Les fours à chaleur tournante ou convection forcée

La plupart des fours électriques sont aujourd’hui équipés d’un ventilateur qui permet de répartir la chaleur de manière uniforme. Les vrais fours à ventilateur ont un seul élément chauffant autour du ventilateur, tandis qu’un four à ventilateur assisté est essentiellement un four classique (deux éléments chauffants) avec un ventilateur placé à l’arrière du four. Cet élément permet de distribuer la chaleur de façon homogène et offre une température constante. Vous pouvez abaisser la température de 20 degrés si vous cuisinez avec un ventilateur. Les aliments cuisent plus rapidement dans un four à ventilateur, car l’air chaud est constamment déplacé autour de la cavité.

Les fours à chaleur tournante sont économes et peuvent permettent de cuisiner plusieurs plats en même temps selon le modèle. Dans les fours doubles, le four principal, plus grand, est généralement équipé d’un ventilateur et l’autre fonctionne comme un four classique, ce qui vous permet de choisir l’option qui convient le mieux à votre plat.

Fours multifonctions

Les fours multifonctions combinent les avantages de la convection naturelle et de la chaleur tournante. Ils comprennent généralement un chauffage supérieur et inférieur, un gril et un ventilateur. Vous pouvez ainsi cuisiner avec ces sources de chaleur indépendamment ou en combinaison. Ainsi, vous pouvez utiliser uniquement la résistance supérieure pour donner à vos lasagnes un peu plus de brunissement lorsqu’elles sont bien cuites, ou utiliser la résistance inférieure uniquement pour une pizza ou une quiche afin d’obtenir une base croustillante parfaite.

Les fours multifonctions sont très souvent dotés d’un réglage de décongélation. Certains modèles n’utilisent que le ventilateur pour faire circuler l’air non chauffé, tandis que d’autres introduisent un peu de chaleur de fond en même temps. Dans tous les cas, le travail est fait beaucoup plus rapidement que si vous laissiez simplement vos aliments sur la table de la cuisine.

Les fours multifonctions peuvent offrir plus de souplesse dans les options de cuisson car vous pourrez définir un mode de cuisson adapté à vos plats. Assurez-vous cependant de vérifier leur facilité d’utilisation, car avoir plus d’options signifie aussi des commandes potentiellement déroutantes.

Les fours à vapeur

Les fours à vapeur utilisent de la vapeur pour chauffer les préparations. Ce fonctionnement a l’avantage de ne pas nuire à la qualité des aliments enfournés. En effet, le procédé préserve les vitamines et les minéraux. Ces modèles ne fonctionnent qu’à l’électricité. Ils permettent de garder les plats chauds plus longtemps. Toutefois, ils ne peuvent pas servir pour braiser ou rôtir des préparations.

Les fours à induction

Les fours à induction vous permettent d’obtenir des plats fondants à l’intérieur et croquants à l’extérieur. Afin de vous offrir ce résultat, ces modèles sont munis d’un petit grill et ils se chauffent progressivement.

Ces appareils ne dessèchent pas les plats et permettent de garder une bonne texture. Ils fonctionnent à l’électricité et consomment peu d’énergie. Cependant, ils sont assez rares et sont généralement chers.

Les fours combi multifonctions

Les fours combi multifonctions sont des modèles qui combinent plusieurs modes de cuisson. Les modèles combi vapeurs sont les plus appréciés. Ces appareils remédient au principal défaut des fours à vapeur. Ils chauffent les plats à la vapeur et permettent également de braiser ou de rôtir vos préparations. Pour ce faire, ils sont munis de résistances et de ventilateur(s) internes. Ces fours sont électriques et assez coûteux.

Quel que soit le four que vous choisissez, il faudra également effectuer son installation de la meilleure des manières, ceci pour éviter les dysfonctionnements et les dangers potentiels d’une mauvaise installation. Si vous ne vous sentez pas d’installer votre four par vous même, pensez à intégrer les frais d’installation.

A LIRE : Les appareils petit-électro les plus populaires qui nous facilitent la vie

La capacité : choisir la bonne taille

51 à 76 litres : La capacité indiquée d’un four encastrable peut varier de 51 à 76 litres. La capacité moyenne d’un four simple cavité est de 64 litres. La capacité moyenne d’un four double est de 62 litres pour le four principal et de 35 litres pour le plus petit. Les fabricants citent généralement le volume interne total de leurs fours comme guide pour déterminer la taille. Mais comme les aliments ne sont pas présentés en gros cubes, cela n’est pas particulièrement utile. Vous ne pouvez pas utiliser tout cet espace intérieur pour cuisiner, et la disposition et le positionnement des étagères font également une grande différence dans la quantité de nourriture que vous pouvez mettre dans le four.

Volume utile/volume annoncé : Il est possible qu’un four de grandes dimensions ait moins d’espace disponible pour cuisiner qu’un four plus petit. Il faut penser en volume utile réel de chaque four, c’est-à-dire en ignorant tout espace qui ne comptera pas lorsque vous cuisinerez. Par exemple comme les 3 cm supérieurs du four, et tout espace sous la position la plus basse des étagères. Si vous entassez des aliments dans ces espaces, vous empêchez l’air chaud de circuler correctement, ce qui affectera les résultats de la cuisson.

Les fours les plus grands peuvent contenir une grosse dinde tout en laissant de la place pour un plateau de pommes de terre rôties ou de légumes. Les fours moyens peuvent tenir dans une dinde, mais ne laisseront pas de place pour les extras, tandis que d’autres peuvent être trop étroits pour tenir dans une dinde seule.

Double cavité : Certains fours simples sont dotés d’une cloison spéciale qui permet de diviser l’espace intérieur et de cuire à deux températures différentes. C’est pratique si vous n’avez pas de place pour un four plus grand, mais que vous souhaitez un espace de cuisson plus flexible.

L’entretien

Le nettoyage du four est un travail avouons le désagréable en plus d’être fatiguant mais nécessaire. Aussi, un four qui promet de se nettoyer tout seul est donc une perspective tentante. A cet effet, vous devez prendre en compte le mode de nettoyage du modèle avant son achat. Plusieurs options s’offrent à vous :

Nettoyage par pyrolyse

C’est l’option la plus coûteuse. Les fours à pyrolyse ont un programme spécial qui surchauffe la cavité à environ 500°C, brûlant les déversements jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une fine cendre que vous pouvez essuyer. Revêtements catalytiques Ils se trouvent sur les côtés, à l’arrière et parfois sur le toit du four. Ils ont une surface spéciale qui absorbe les éclaboussures et les déversements de graisse, en décomposant progressivement la crasse lorsque vous cuisinez à des températures supérieures à 200 °C. Par la suite, il vous suffit de passer l’éponge dans l’enceinte de cuisson. Il est préférable de démarrer une pyrolyse après avoir utilisé le four. Ainsi, l’appareil se chauffe plus rapidement et vous pourrez la nettoyer après un plus court laps de temps.

Nettoyage à la vapeur : les fours à hydrolyse

Moins courant. Il s’agit généralement d’ajouter un peu d’eau à un petit bain dans le fond du four, qui crée ensuite de la vapeur pour détacher la crasse brûlée. Les fours à hydrolyse utilisent de la vapeur pour ramollir les éclaboussures et les restes d’aliments. Pour ce faire, vous devez mettre un peu d’eau et de liquide vaisselle dans le four. Puis il est nécessaire de lancer le système de nettoyage « hydrolyse ». L’appareil va alors chauffer puis diffuser de la vapeur. Une fois le cycle terminé, vous n’avez qu’à utiliser une éponge pour vous débarrassez les déchets ramollis. Ce mode de nettoyage est le plus rapide et le plus économique. Il prend 5 à 20 minutes.

Four à émail lisse

C’est l’option la plus basique. Les fours à émail lisse sont des modèles qui demandent un nettoyage manuel. Il s’agit de surfaces émaillées faciles à nettoyer par essuyage. Il est préférable de choisir les modèles dont le revêtement émaillé est lisse et anti-adhésif.

Même s’ils ne sont pas auto-nettoyant ne vous inquiétez pas, ces fours sont assez faciles à nettoyer. Il suffit d’utiliser une éponge imbibée de détergent doux. Il est préférable d’effectuer ce geste d’entretien après chaque utilisation de l’appareil.

Four à catalyse

Les fours à catalyse sont équipés de revêtements spéciaux dans l’enceinte de cuisson. Ces plaques poreuses absorbent les projections d’aliments et les salissures pendant une cuisson à très haute température. Il faut cependant changer les parois environs tous les 5 ans.

Fours ecoclean

Les fours ecoclean combinent la pyrolyse et la catalyse. En effet, l’enceinte de cuisson a un revêtement absorbant. De plus, il est possible de lancer la fonction de nettoyage en cas de grosses salissures. Vous n’avez qu’à effacer la fine couche qui va recouvrir le revêtement avec une éponge humide. Les plaques sont solides et n’ont pas besoin d’être changées.

Les différentes options et fonctions d’un four encastrable

Il existe sur le marché en Tunisie et ailleurs de nombreuses sortes de fours encastrables. Ils avancent tous des fonctionnalités plus intéressantes les unes que les autres.

Auto-nettoyant : Les fours à pyrolyse utilisent un programme de haute température pour réduire en cendres les saletés de cuisson brûlées. Les revêtements catalytiques aident à décomposer les éclaboussures et les déversements de graisse.

Commandes numériques : Elles peuvent être plus précises que les cadrans. Elles peuvent également offrir plus de flexibilité et de guidage, et donner un aspect plus épuré.

Minuterie programmable : Vous permet de régler le four pour qu’il cuit pendant une durée déterminée. Le four s’allume, cuit et s’éteint automatiquement par la suite.

Glissières télescopiques : Elles permettent de retirer les étagères et de les remettre en place en douceur et de manière plus stable.

Cuisson à la vapeur : Certains fours sont équipés d’un réservoir d’eau qui peut être réglé pour cuire à la vapeur ou pour injecter des jets de vapeur. L’humidité se dépose sur vos aliments, puis s’évapore, ce qui rend la surface croustillante. Les jets de vapeur peuvent aider à rendre l’extérieur du pain croustillant.

Commandes de cuisson automatiques : Vous sélectionnez le plat que vous cuisinez et le four règle la température, les sources de chaleur, le taux d’humidité et le temps.

Porte froide : Certains fours encastrables possèdent également des portes « froides ». Ces types d’appareils sont parfaits pour les couples élevant des enfants. Ils évitent tous risques de brulures et offrent donc plus de sécurité.

Porte à triple ou quadruple vitrage : Plusieurs couches de verre isolent l’espace, préservant la chaleur et économisant l’énergie.

Fours connectés “intelligents” : Vous pouvez contrôler certaines fonctions ou vérifier la progression de la cuisson à l’aide d’une application sur votre smartphone ou votre tablette.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article