Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tunisie Tech 360

Le prochain Google Pixelbook prévu pour 2021, offrira jusqu'à 16 Go de RAM

Google Pixelbook Volteer 2021

Google travaille apparemment sur un nouveau Chromebook nommé Halvor. Cela pourrait être le successeur du Pixelbook Go de la société californienne et arriverait au courant de l'année prochaine (2021).

Selon un rapport de Chrome Unboxed, le nom de code de la nouvelle machine a été récemment repéré dans le référentiel Chromium. De même, un rapport 9to5Google a également révélé que le Pixelbook est construit sur une carte de base appelée "Volteer", une autre référence Spyro qui utilisera les futurs processeurs Intel de 11ème génération Tiger Lake. À titre de comparaison, le Pixelbook Go et la Pixel Slate utilisent des processeurs Intel Amber Lake de 8ème génération.

En outre, le Halvor serait également doté d'un clavier, d'un pavé tactile et même d'un écran tactile. Cela indique que l'appareil peut également suivre la conception à clapet qui figurait sur l'ordinateur portable Google Pixelbook Go, qui peut le transformer en ordinateur portable ou en tablette en fonction des besoins de l'utilisateur. Pour le moment, peu d'informations sur la prochaine génération de Pixelbook sont connues. Cependant, il y a quelques autres caractéristiques techniques qui ont été suggérées.

A LIRE : Comment choisir son Pc portable aujourd'hui en Tunisie et ailleurs ?

Pour la mémoire, la dernière génération du Chromebook prendra en charge deux variantes de mémoire, dont au moins une pouvant atteindre 16 Go de RAM. De plus, une autre information qui a été discernée était que l'appareil comportera également une prise casque 3,5 mm, ce qui manquait à la Pixel Slate. Halvor disposera également de 3 ports USB de type C, avec un éventuel support USB 4. Cela signifie que l'ordinateur portable est probablement orienté vers la productivité. Affaire à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article